ראֺש הַשָׁנָה



Rosh Hashana « tête de l’année » est une fête de la Torah et
entre dans la catégorie des fêtes de Nouvel An.
Rosh Hashana célébre la nouvelle année civile du calendrier hébreu.
On l'appelle aussi « jour de la sonnerie » ou « du souvenir de la sonnerie ».



Dans la tradition rabbinique cette journée marque l'anniversaire du premier pêcher humain,
elle est considérée comme le jour du jugement de l’ humanité (Yom Hadin).
Avec Rosh Hashana débute une période de dix jours de repentance qui s'achèvera avec la fête de Yom Kippour.
La fête se déroule les deux premiers jours du mois de Tishri.

Le rite principal de Rosh Hashana est la sonnerie du Shofar, corne de bélier dans laquelle on souffle sur différents rythmes afin d'éveiller les consciences, et inviter chacun à la repentance et à l’introspection.

Il est de coutume de manger un morceau de pomme trempé dans du miel en perspective d'une année pleine de douceur.



Une autre coutume consiste à se rendre près d'un point d'eau : océan, mer ,lac ,rivière afin de réciter la prière de Tachlikh :
" l'Eternel  plongera tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer "


Il faut vider ses poches et en jeter le contenu à l'eau pour montrer sa volonté de se débarrasser de ses pêchés et commencer l'année sur de nouvelles bases.

Rosh Hashana est l'occasion de se réconcilier et de réparer
les torts que l'on a pu causer: le moment est venu pour la Téshouva (repentir), la Téfila (prière) et la Tzédaka (charité).



Shana Tova 5779 !
שָנָה  טוֺבָה